Les Confitures de Rose : framboise/vanille

framboise

Je vais vous décrire un dimanche parfait pour moi : être réveillée par le soleil qui inonde la pièce, flemmarder devant mon petit déjeuner  puis partir faire le marché. Trop de temps à rêver dans mon canapé et me voila en retard sur le timing « marché », cependant arriver en retard peut avoir quelques avantages. Voilà ce qui arrive quand on part faire son marché à l’heure où certains sont déjà devant leur déjeuner dominical : on arrive chez le marchand de légumes qui n’a plus de menthe à vous offrir (trop dur, pas de thé à la menthe aujourd’hui!), mais par contre vous pouvez profiter des « soldes » de fin de marché.

Je m’explique au détour d’une allée me voila happée part le voix douce de la marchande de fruits qui crie « une cagette pour 10 euros », ni une ni deux je me poste devant l’étal, de quoi parle-t-on ? Deux minutes plus tard me voila propriétaire d’une cagette d’un kilo de framboises, l’opération confiture peu donc commencer.

framboise et pot à sucre

  • ETAPE 1 : LA CUISSON

Ceux pour qui c’est la première fois, pas panique il suffit juste de suivre quelques règles. La confiture c’est simple, une seule chose à retenir 800g de sucre pour 1kilos de fruits et le jus d’un citron. Pour les confitures il faut toujours commencer par préparer un sirop, pour cela mettre le sucre dans la casserole, avec un peu d’eau ( jamais plus de 10cl), puis laisser cuire à feu doux. Votre sirop bout légèrement, ajouter les fruits préalablement rincés à l’eau froide. Fendez votre de gousse de vanille en deux à l’aide d’un couteau pointu et ajouter là à votre préparation. (PS: récupérer la gousse une fois le cuisson terminée, rincée elle peut être réutilisée dans une autre recette) Voila c’est parti, pour la cuisson. Je lis sur beaucoup de recettes préconisant 15 minutes de cuisson, je trouve cela insuffisant;  pour ma préparation j’ai compté 30 minutes. Le truc pour savoir quand votre confiture est cuite ou pas, le test de la soucoupe.

Anim-casserole

Le quoi? Prenez une soucoupe et versez quelques gouttes de confiture, si elle se fige au bout de quelques minutes c’est prêt. Le risque de ne pas faire assez cuire la confiture, c’est de se retrouver avec une confiture liquide, pas très pratique sur les tartines.

Une fois votre confiture prête deux écoles : soit vous la mettez en pot avec les poils (oui la framboise à des poils), ou vous la passez au moulin à légumes pour enlever les pépins.

  • ETAPE 2 : LA MISE EN POTS

Vous avez gardé les pots que vous achetez dans le commerce, parfait ils vont servir. Pour commencer les plonger dans une bassine d’eau bouillante pour pouvoir enlever l’étiquette toute moche collée dessus. Une fois cela fait on les nettoie, les couvercles aussi c’est important qu’ils soient bien propres, pour stériliser le pot placer le dans l’eau bouillante. Pensez aussi à bien essuyer pots et couvercles.

pots confitures

Je vous engage à vous munir d’un plateau pour poser les pots car quand on les remplit, on en met toujours partout. La raison le diamètre louche et pot étant non compatible, et il est plus simple de nettoyer un plateau que l’ensemble de votre plan de travail. La règle d’or :  remplir les pots de la confiture encore bouillante, car par ce procédé vous créez un vide d’air. De ce fait vos confitures se conserverons sans problème. A l’action on prend sa marmite, ses pots et on remplit, jusqu’au niveau du goulot, puis on ferme immédiatement les pots.

Pour un kilo de fruits compter environ 5 pots de 220g. La conversion en pots « bonne maman » 2 pots et demi.

Idées recette : intégrez votre confiture maison à vos desserts, ou mélangée avec du fromage blanc un délice.

Kisses Rose.

 

Pas de commentaires »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment